[Introduction]

Introduction

Le présent ouvrage a plusieurs buts. Comme Dictionnaire généalogique de nos origines, il s'agit tout d'abord de publier les découvertes (actes de naissance, mariage et décès) faites en France et concernent des migrants (ou leurs ancêtres) installés ensuite au Québec (tomes 1 et 2), en Acadie (tome 3), ou ailleurs en Amérique (tome 4). Comme une partie importante de ce travail a déjà été faite dans le Dictionnaire généalogique des familles du Québec (DGFQ) de René Jetté, les données présentes dans ce dictionnaire ne seront répétées que comme référence s'il y a une nouveauté ou une correction. En général, d'ailleurs, seuls sont donnés les noms des époux et l'année de leur mariage. La mise en page est également similaire à celle du DGFQ pour faciliter la consultation.

L'édition courante n'est pas une version finale. En fait, il est possible qu'il n'y ait jamais de version finale à cause des nouvelles découvertes faites sans cesse en Europe et notre désir de les réunir en un document unique. L'acquéreur de cette version pourra donc acheter plus tard des suppléments représentant les additions et corrections à l'édition courante, alors que l'acheteur de l'édition suivante aura droit à une nouvelle édition refondue, l'auteur ayant l'intention d'avoir constamment une copie de référence pour fins de travail. L'indulgence du lecteur sera appréciée pour les coquilles qui apparaîtront éventuellement et les commentaires seront appréciés, surtout si on s'assure que la correction n'a pas déjà été faite dans la dernière mise à jour.

Le but initial de cet ouvrage est de répertorier tous les actes trouvés en Europe concernant des immigrants établis ensuite au Québec ou en Acadie, ainsi que ceux trouvés en France au sujet de Français établis en Amérique du Nord (Louisiane, Forts français, Huguenots) avant 1760. Sont aussi incluses les ascendances dans les États-Unis actuels ou en Europe. En général, une ascendance est limitée au numéro 7 si le sujet n'a pas de descendance, ou au numéro 2047 sauf d'éventuelles lignées royales.

Le tome 1er contient aussi un certain nombre d'additions ou de corrections au travail de M. Jetté paru en 1983. En général, les corrections concernent des erreurs typographiques comme une date mal entrée, et parfois le bon nom des parents dans le cas d'actes de mariages incomplets ou introuvables. Le lecteur prendra note que ces corrections ont toutes été découvertes accidentellement et qu'aucune comparaison systématique du DGFQ n'a été faite par rapport aux données du PRDH, par exemple, ou avec les actes originaux. N'ont pas été retenues les corrections considérées comme mineures, en particulier l'usage d'un prénom à la naissance et d'un autre prénom au mariage.

Dans quelques cas, nous avons indiqué les noms d'enfants apparaissant dans un acte daté d'après 1730 (baptême perdu), enfants volontairement omis du DGFQ et qui ne sont pas tous mentionnés dans le présent ouvrage.

Une recherche a été faite des enfants nés avant 1731 en dehors du Québec et dont un parent est né au Québec ou y a été marié. Ici encore, la recherche a été faite en examinant différentes publications et non en parcourant et classant un par un tous les actes connus.

Dans la mesure du possible, les articles originaux ont été examinés. Dans le cas de source non-crédible ou fantaisiste, ou d'erreurs de jeunesse, l'information a été retenue, mais paraît dans un chapitre séparé (Spéculations).

En ce moment, le tome 2 de cet ouvrage est en préparation et des notes sont prises en vue d'écrire les tomes 3 à 5. Voici un résumé du contenu prévu pour ces futures parties. On notera que la « France » comprend aussi les régions devenues françaises après la venue d'un migrant, ainsi que les régions francophones d'Europe comme la Belgique francophone et la Suisse francophone, le Val d'Aoste en Italie, et Monaco. Dans certains cas, il s'agit aussi de territoires français anciens ou actuels situés en dehors de l'Europe.

Tome 2 (paru en octobre 1998): origine confirmée en Europe pour un immigrant établi au Québec (tel que défini en 1998) entre 1731 et 1799, et ayant eu de la descendance. Il peut s'agir de la naissance, du mariage ou du décès du migrant, ou de son ascendance. Sont également notés les retours en France après la Conquête de 1759-1763. Les Français établis directement en dehors du Québec (donc, n'ayant pas laissé de trace au Québec) devraient figurer au chapitre 3 ou 4. Les actes européens confirmant une origine non-française sont également inclus dans ce chapitre, mais comme les sources sont moins nombreuses, ces données seront moins complètes. Le lecteur notera que la série Nos Origines en France, de Normand Robert, publie déjà une liste des immigrants venus de France avant 1825 et qu'il est donc inutile de reprendre cet ouvrage.

Tome 3 (planifié): origine confirmée ou non en Europe pour un immigrant établi en Acadie (définie comme toute la région du Canada à l'est du Québec, plus la partie du Maine comprenant des établissements français) avant 1758 et ayant eu de la descendance. Ce tome ne devrait contenir que le premier mariage en Acadie du migrant et non reprendre le dictionnaire généalogique de l'ancienne Acadie (DGAA), ouvrage disponible dans son état actuel dans Internet. Par ailleurs, les Protestants français établis en Acadie après 1713 seront aussi inclus, ainsi que les Britanniques ayant eu de la descendance, selon les informations disponibles.

Tome 4 (planifié): origine confirmée ou non en France pour un immigrant établi directement au Canada à l'ouest du Québec et ne s'étant pas établi au Québec ou en Acadie précédemment, ou encore dans le territoire actuel des États-Unis, en particulier en Louisiane et dans les Forts français de l'Ouest, ainsi que les Huguenots.

Tome 5 (planifié): les cousins français. Ce tome sera consacré à la fois à la famille des ancêtres venus en Nouvelle-France et à ceux qui sont retournés en France avant 1765. Il n'est pas prévu d'inclure les Acadiens si nombreux qui furent exilés en 1755-1758, ces derniers devant faire l'objet d'une future publication par Stephen White (les familles acadiennes et les familles de leurs descendants jusqu'en 1780).

Vue la publication sur papier, il est maintenant interdit d'imprimer ou de reproduire le présent travail dans son ensemble. Chaque information peut toutefois être ajoutée à votre arbre généalogique car il s'agit de faits. N'oubliez pas de donner le crédit de sa découverte au chercheur qui a trouvé chacune des informations mentionnées ici.