Généalogie des Français d'Amérique du Nord

Les erreurs

Le lecteur attentif aura vu sur plusieurs fiches des notes en italiques.  Il peut s'agir de notes relatives à une personne et apparaissant à la suite de ses données personnelles entre crochets «[» et «]» ou de notes relatives à un couple et apparaissant sous le nom des parents.

Voici des exemples d'annotations individuelles :

Jean François, né 1670-08-23, baptisé 1670-08-27 Sillery (Qc) (PRDH), marié vers 1704 Anne BEAUDRY
Erreur : DNCF et NOF(9) 108 le disent originaire de Reims et NOF (13) 70 de Rennes au lieu de Montréal

François, coseigneur de Pabos, puis de Cournoyer, baptisé 1708-03-04 Plaisance (Acadie) (DGFA 1037), marié Trois-Rivières (Qc) 1749-03-17 Marie Josèphe HERTEL dit COURNOYER
Erreur : NOF(9) 108 le dit originaire de Reims

Marie Madeleine, née 1710-05-25, baptisée 1710-05-25 Détroit (Sainte-Anne) (Michigan) (DGFQ 1022), mariée Détroit (Sainte-Anne) (Michigan) 1728-05-25 Pierre CHESNE dit LABUTTE
Erreur : elle n'est pas n 1711 (DGFQ 1022)

Siméon, jésuite, né 1719-04-26 Moret auj. Moret-sur-Loing (Saint-Mamers) (Seine-et-Marne : 770316), France (Le père Pierre Chaumonot de la Compagnie de Jésus: autobiographie et pièces inédites), décédé 1790-04-26 Nice (Alpes-Maritimes : 060088), France (CNF 185)
Note : arrivé en 1749, reparti en 1760-11; Erreurs : il n'est pas né à Nice mais y est décédé (FO 28) et Moret-Saint-Memmes n'existe pas (CNF 185)

Distinguons d'abord les sources et les notes.  Les sources des baptêmes, limitées par des parenthèses, sont ici le PRDH, le DGFA, le DGFQ et la monographie Le père Pierre Chaumonot de la Compagnie de Jésus : autobiographie et pièces inédites selon la 1re information suivant les données sur le baptême.  Dans le 4e exemple, la sépulture vient de CNF 185.  Les notes sont en jaune et débutent avec un des mots : Note, Erreur, Conflit ou Origine.  Une note est une information additionnelle.  Une erreur est une donnée erronée publiée par une autre source (donc, ce qui suit le mot «erreur» est l'erreur à corriger si vos données proviennent de la source indiquée).  Un conflit est la présence de deux données divergentes venant de sources différentes.  Une note sur une origine est une information concernant la recherche à l'étranger d'un immigrant, en général pour indiquer qu'on n'a rien trouvé, qu'il y a des lacunes dans les registres ou que le nom de famille existe sur place.  Expliquons les exemples. 

Dans les deux premiers cas, une source, sans doute de première main, semble indiquer que Jean François et François viennent de Reims ou Rennes.  Une étude plus poussée a permis de trouver les actes de baptême de ces individus, démontrant ainsi que l'original est en erreur.

Dans le 3e exemple, c'est une faute de typographie ou de copiste, la vraie date provenant des registres.

Dans le dernier exemple, il y a deux erreurs.  Tout d'abord, la source FO 28 (Fichier Origine, version 28) indique que Siméon est né à Nice alors que la source consultée mentionne Moret-St-Memmes, Nice étant le lieu du décès.  Par ailleurs, le lieu de naissance, Moret-St-Memmes, n'existe pas.  Il faut dire que les données de CNF proviennent souvent de sources secondaires, les archives des congrégations religieuses, et non des registres originaux en France.  Après une recherche approfondie, il a fallu conclure que l'origine était la paroisse St-Mamers de Moret.

Les erreurs sur les couples sont similaires.  Toutefois, dans certains cas, il s'agit de notes individuelles présentées sous le couple des parents afin de ne pas alourdir la mise en page.  Voici un exemple d'erreur au sujet d'un couple:

Erreur: m 1728-10-14 (prdh)

Le mariage (m) dans la source prdh est indiqué comme célébré le 1728-10-14 alors qu'une source plus fiable (généralement, une copie de l'acte religieux) mentionne une autre date.

Pourquoi mentionner les erreurs ?

La mention de ces erreurs a pour seul but de limiter leur propagation.  En effet, si vous avez recopié une donnée erronée sans le savoir, vous risquez de la répéter.  Si c'est votre erreur, donc une source mal recopiée, l'erreur est en soi limitée car il y a tellement d'erreurs sur Internet aujourd'hui qu'il est nécessaire de tout vérifier sur au moins plusieurs sites web différents.  Mais, si l'erreur vient d'une source crédible ou fiable recopiée par tout le monde, alors ces sites web ont pu la recopier également et il s'en suit donc que vous aurez validé une information erronée.

En mentionnant l'erreur, vous pourrez corriger votre propre travail et même avertir vos cousins ayant des ancêtres communs.  Ceci est particulièrement nécessaire pour les informations récentes.  Rappelons que beaucoup de chercheurs se fient aveuglément au Fichier Origine (où j'ai pourtant trouvé un grand nombre d'erreurs en allant comparer avec les sources mentionnées) pour ce qui est des actes à l'étranger; d'autres se fient à Tanguay, au Drouin rouge ou à Jetté pour les familles reconstituées ou les mariages, alors que Tanguay a été corrigé par Leboeuf, Drouin par lui-même (voir les trois annexes de correction datées de 1978, 1979 et 1985) et Jetté par lui-même (en 1996) et par Denis Beauregard (en 1998), le défunt René Jetté suggérant par la suite aux généalogistes de faire suivre leurs corrections à Beauregard.  Avec le recul, on voit que tout ouvrage important devient une référence, mais aussi qu'il contient des erreurs et que c'est toujours difficile de corriger ces erreurs parce que leur liste est diluée dans un grand nombre de documents (des livres spécialisés, mais aussi des revues et la version suivante d'un répertoire).


Généalogie des Français d'Amérique du Nord
© Copyright 2006 Denis Beauregard