3. Choix d'un navigateur


Les premières pages web datent de 1994 environ, peut-être 1993.  Il y a eu des changements importants dans la codification interne des pages, c'est pourquoi les navigateurs ont évolué.  De plus, pour différentes raisons, les navigateurs ne réagissent pas tous de la même façon avec une adresse et il y a même des sites qui vont carrément refuser l'affichage si ce n'est pas la marque unetelle qui est utilisée.  Dans ce dernier cas, il est préférable d'écrire à la direction du site, surtout si c'est un site gouvernemental (le gouvernement du Canada interdit à ses ministères d'avoir des sites qui ne seraient lisibles que par une marque).

Il faut aussi savoir que le plus populaire ne doit pas sa position à ses qualités, mais à un vaste coup publicitaire destiné à lui donner un monopole.  Le plus populaire est aussi celui qui attrappe le plus facilement des virus.

Forum Usenet: fr.comp.infosystemes.www.navigateurs
Équivalent via google: groups.google.fr/group/fr.comp.infosystemes.www.navigateurs?hl=fr

3.1. Premier choix: Firefox

FireFox est un navigateur tellement récent qu'il est sur le point d'être publié en version 1.0.  Il est basé sur le moteur Gecko et résulte d'un travail collectif.  Il est disponible sur un grand nombre de plates-formes, comme les différentes variétés de Windows comme 95, 98, ME, 2000 et XP (et sans doute NT), Linux, Mac (version en retard), etc.  Les autres plate-formes ont en général des versions moins avancées.

Caractéristiques intéressantes
Adresse: http://frenchmozilla.org/

3.2. Deuxième choix: Mozilla

FireFox est le navigateur de Mozilla.  En d'autres mots, Mozilla est une sorte de super-logiciel comprenant un certain nombre d'outils, dont un navigateur, mais aussi un éditeur de pages web, la gestion du courriel et des forums Usenet, du clavardage, etc.  Mais, il est un peu plus gros.

Adresse: http://frenchmozilla.org/

3.3. Troisième choix: Opéra

Opéra est un logiciel commercial.  Il est disponible en 2 versions: gratuite avec bannières et payante sans bannières.  Avant l'apparition de Mozilla, beaucoup ont pensé qu'il pourrait remplacer Netscape.  Il se présente comme sécuritaire, rapide et multi-plate-formes.

Adresse: http://www.opera.com/

3.4. Les autres

Avec la disponibilité du code de navigateurs comme Mozilla, certains font leur propre navigateur.  On retrouvera souvent des caractéristiques semblables même si certains éléments peuvent différer.  Dans certains cas, il y a aussi un choix de l'auteur en fonction d'un usage précis.  De plus, sur certaines plates-formes, d'autres outils sont aussi populaires.  Par exemple, sur Mac, on trouve Camino qui est une version de FireFox adaptée au Mac.  Sur Linux, le navigateur Konqueror permet aussi de naviguer parmi les fichiers.  Pour compléter ce panorama, ajoutons qu'il existe maintenant des surcouches, c'est-à-dire des logiciels qui s'installent par-dessus des navigateurs existants pour ajouter des fonctionnalités.

Netscape a été, pendant un moment, le navigateur le plus populaire, mais il a perdu la bataille devant Internet Explorer.  Netscape 3, puis 4, est toutefois encore la norme quand on demande à un auteur de site de créer un site web qui soit lisible par plusieurs navigateurs.  Netscape 4 a toutefois plusieurs défauts, dont celui de planter quand la page est techniquement mal faite (tableaux non terminés, par exemple, ou mauvais java).  Netscape 5 n'a jamais été publié alors que la version 6 n'a pas duré longtemps.  Ce n'est qu'avec la version 7 que Netscape a retrouvé un peu de crédibilité comme navigateur, mais comme il utilise le moteur Gecko, comme Mozilla et FireFox, ces derniers sont préférés.  De plus, Netscape contient aussi des services comme Netscape Messenger et revient à tout bout de champ demander si vous voulez l'installer.

Lynx est un navigateur en mode texte.  Il peut être utilisé sur une console sans graphique et convient aux aveugles (qui ne peuvent utiliser une souris) et aux installations de fortune.  S'il a servi aux débuts du Web, il est tout de même archaïque.

Mosaic a été le premier navigateur.  Ses concepteurs ont par la suite lancé Netscape et fait des milliards lors de l'inscription en bourse.  Mosaic a fini par disparaître, mais le mot-clé est encore utilisé par les navigateurs.

3.5. À fuir comme la peste

En 2000, Microsoft a lancé une campagne de promotion qui consistait à afficher son bouton MSIE (pour MicroSoft Internet Explorer) sur une page Web.  Le tarif doublait si la page contenait un ActiveX.

Un ActiveX, c'est un bout de programme qui peut être dangereux.  En d'autres mots, alors que le HTML pur (langage d'une page Web), le Java de Sun ou le Javascript de Netscape (langages utilisés pour des gadgets dans une page) sont inoffensifs parce qu'on sait que chaque opération est sans danger (sauf une qui ouvre la porte du lecteur du CD), les ActiveX peuvent faire n'importe quoi si on les laisse agir.  Et cela peut aller de la destruction du PC (le circuit internet étant brûlé ou sa vie raccourcie) à l'effacement des données et à l'installation de logiciels qui vont faire des appels interurbains à votre insu.  Il semble que la grande majorité des virus qui circulent sur Internet aient 2 sources: un ActiveX vicieux ou une faille de sécurité de Windows XP.  Le danger est rendu au point où il faut faire des mises à jour chaque semaine si on utilise Windows XP.

Internet Explorer est le principal logiciel qui utilise ces fameux ActiveX.  Il est donc une entrée potentielle et fréquente pour des virus et autres dangers, comme certaines bannières publicitaires qui s'installent et apparaissent au hasard.  La solution n'est pas de jouer au plus rapide et de faire les mises à jour avant qu'un virus ne vous attaque, mais d'utiliser des produits alternatifs.

Le problème est quand des gestionnaires de sites incompétents vous obligent à utiliser MSIE pour voir certains documents.  Par exemple, le site de Radio-Canada est illégal selon les normes du gouvernement canadien puisqu'il oblige à utiliser des produits d'un seul fabricant pour avoir accès aux documents d'archives.

En généalogie, c'est heureusement assez rare et les quelques sites qui forçaient l'usage de MSIE sont en train de devenir raisonnables.

3.6. Popularité des navigateurs

Statistiques de différents sites

Type
Adresse
École technique, mensuel
http://www.w3schools.com/browsers/browsers_stats.asp
Statistiques selon 5 sources
http://www.upsdell.com/BrowserNews/stat.htm
Historique
http://en.wikipedia.org/wiki/Web_browser#Web_browsers_by_market_share
Étude parmi 2 millions de personnes http://www.onestat.com/html/aboutus_pressbox30.html
Logiciels
http://www.tucows.com/web95_default.html
En 1996
http://www.vamp.nl/artikelen/lezingen/Roelof_Andre/13Ways/dre/browsers/Browser%20Watch.html